Le point de vue de l'adversaire du jour :

Superbe compte-rendu de Yann ( http://pagesperso-orange.fr/yann.lamezec/wargamesfigsaccueil.htm)! Je peux en parler, j'étais son adversaire chanceux. Que dire de plus ? Difficile...

Aussi, je vais reprendre les 7 erreurs qu'évoquent Yann :

ERROR 1 : il est vrai que les dés de placement m'ont été ultra profitables. Mon aile droite composée quasi exclusivement de troupes MA2 de type infanterie était quasiment sereine derrière ses bunkers de colline et de terrain difficile. Bref, de quoi engager une bataille sereinement.

ERROR 2 : le centre très ramassé de Yann me paraissait plutôt comme une mauvaise chose pour moi : ses troupes MA2 étaient cachées derrière ses nobles huns (sauvegarde à 5+, discipline de tir, lance...). Par contre, le positionnement de ses éléphants en 2ème ligne m'a bien surpris...

ERROR 3 : Yann oublie de préciser que son corps est passé en moral aggravé 1 car l'une ses LC a été dispersé face à une esquive sur 3 dés à 6-6-5 : bref la malchance contre laquelle on ne peut rien...

ERROR 4 : La charge de ses légers (3/1 - une unité à 3 figurines et une unité à 2 + un général ) contre mes LC (2/1 MA2) aurait dû me bousculer. Au bilan : 3 pertes chez Yann pour 2 chez moi : quand la malchance s'en mêle, les dieux de la guerre était pour moi!

ERROR 5 : perte d'un éléphant chez Yann, j'en ai perdu 2 de mon côté...

ERROR 6 : vrai

ERROR 7 : Yann a joué son va-tout en joignant son général en chef à l'attaque de ses nobles huns, mais je pense qu'il fallait le faire car mes cavaliers risquaient de prendre de flanc son infanterie indienne (HI - MA2). De toute façon, avec un général en chef ultra boosté en attaque, autant s'en servir ! Je conseille néanmoins de le garder telle une précieuse pucelle, fille d'émir...

On le voit donc, au jeu des 7 erreurs, Yann n'a pas le compte. La partie a été acharnée et si son général en chef n'était pas mort, la partie ne présentait encore qu'un léger avantage de mon côté. Les huns blancs sont redoutables : un corps central monstrueux avec une infanterie indienne terrible (4 d'attaque et arc long...) malgré son moral aggravé 2 et 2 petites ailes très efficaces dans leurs rôles de moustiques (LC 3/1 arc impétuosité 0). Les sassanides ont contenu l'invasion pour cette fois-ci mais savent que le pire est à venir... Les huns n'ont pas pu jouer pleinement en particulier, cette potentiellement redoutable formation en coin des nobles huns...

FRANK, partant pour défendre à nouveau les portes de l'empire sassanide

Toujours à Bruz, toujours le 2 janvier, les gentils huns affrontaient les méchants Sassanides.Ouais, bon, je le reconnais, historiquement ça a été le contraire. C'était plutôt les Huns qui semaient la misère et la désolation ! Quand je vous disais que notre reporter manquait d'objectivité !

Ouaich enfin cette partie pourrait s'appeler le jeu des 7 erreurs.

Quelles sont ces erreurs ?

C'est ce que vous découvrirez en lisant ... le compte rendu.

Compte rendu DSC

Huns blancs de Mihirakula contre Perses Sassanides

Le général en chef de l'armée hunnique. Comment ça la photo n'est pas ressemblante ? Il a le même air ahuri en tous cas !

Mon adversaire du jour : le très sympathique et fair play, Frank ! Frank si tu me lis ... tu vois tout le bien que je pense de toi

L'objet de la partie était de tester une nouvelle liste asiatique pour les huns blancs. Mon adversaire avait choisi de lui opposer la liste héllénistique et période romaine n°21: Armée des Perses Sassanides d'Aterxeces I à Choroès I (ouais que des mecs habitués à coucher dehors du fait de leur nom). La liste couvre la période 226 à 531 ap.J-C. ça tombait bien puisque ma liste de Huns blancs a été élaborée pour les Vème et VIème siècle.

La même situation vu du bord de table hun. Bon on voit là ma seconde erreur. Je n'ai pas assez déployé mon centre, du coup on se marche dessus. Le mieux aurait été de laisser un trou entre les socles de nobles huns mais seuls le général enchef pouvait les commander. Faudra que je réfléchisse à la chose !

 

Le champ de bataille. Bon ben ça ne commence pas top pour moi : malgré deux généraux en chef d'égale valeur (9), le Général Sassanides est parvenu à placer les éléments de terrain là où il le voulait. Arf ! Bon ben première erreur : j'aurai dû changer de dés !

A gauche nous avons donc les Huns. J'ai volontairement renforcé mon centre avec 4 cavaleries nobles discipline de tir (l'élite de l'armée hun) et un général en chef hun dopé (tireur émérite, harangue, valeur au combat 1,combattant aguerri). Son nom, je le rappelle, est Mihirakula (il couche sous une tente !). Je lui ai adjoint un général subordonné indien lui aussi dopé (AlliéHarangue/Valeur au combat 2) avec sous ses ordres deux éléphants (je kiffe), une unité d'infanterie indienne(arc long et armes à deux mains) et une lévée. Ils sont tous deux moral aggravé 2 mais les premiers sont de véritables tueurs (des 4/1 !) et de toute manière la liste m'imposait de prendre ces unités. "Le choix d'une unité d'éléphants implique obligatoirement celui d'une infanterie ou d'une levée indienne. Le nombre d'unité d'éléphants indiens ne peut donc être supérieur à celui de l'infanterie et des levées indiennes". Sur les côtés deux corps plus faibles constitués de troupes légères (4 chacun) avec des généraux médiocres.

En face, Frank a placé ses moral aggravé 2 à l'abri des collines et des terrains difficiles. La force principal de son armée se situe à droite avec notamment les cataphactaires et les Nobles avec arc et discipline de tir..

Bon ben voila tout marche comme prévu. Si ma cavalerie légère souffre sur ma gauche, mon centre est en action. Mon adversaire a perdu un éléphant sur l'action de mes nobles huns et des Indiens.

Mes Indiens commencent à s'occuper des cataphractaires sassanides. La victoire est proche pour Mihirakula !

Les ailes étant constituées de cavaliers légers impétuosité 0, je ne cherche même pas à les retenir. D'ailleurs les généraux ont étéchoisi médiocre pour cela. Le but est évidemment d'attirer l'ennemi vers l'avant pendant que le centre fera le travail. Cependant, rapidement mon aile gauche faisant face à des cavaliers sassanides avec discipline de tir se retrouve moral aggravé 2. Peut-pn considérer cela comme ma troisième erreur ? A mon avis non car pendant ce temps ils n'ont rien fait au centre. Mais bon comme il me faut sept erreurs ...

C'est alors que l'incroyable se produit : Quatrième erreur, je fait charger mes légers contre des cavaliers ennemis moral aggravé 2 (sic). Je néglige de voir les cavaliers sassanides s'approcher sur ma gauche. J'y perds un éléphant (cinquième erreur) J'oublie d'activer mon général indien pour finir les cataphractaires (sixième erreur) et enfin septième erreur : je joins mon général en chef sur une charge des cavaliers nobles huns contre des cavaliers nobles Sassanides. Certes les dés m'ont été défavorables mais le risque était surdimensionné par rapport à l'intérêt attendu.

Bilan : quand on joue au jeu des 7 erreurs, on rentre à la maison à l'heure ... avec une défaite.